Que ne comprennent-ils pas dans « pas de BLACK FRIDAY chez TSAEY » ?

Que ne comprennent-ils pas dans « pas de BLACK FRIDAY chez TSAEY » ?


Le titre t’interpelle ? Tant mieux, c’est exactement le but recherché ! Pour être lu il faut interpeller.

Oui, si tu nous connais et que tu es un(e) fidèle de la marque, tu sais que cela n’est pas notre façon de communiquer. Si non tu vas découvrir que les personnes et, surtout nos clientes, ont beaucoup trop d’importance pour nous pour utiliser un jugement péjoratif.

 

Il est souvent facile d’accuser les autres de tous nos maux et problèmes, pourtant mes mots non pas pour vocation d’accuser, de juger, ou de nous victimiser.

Communication (marketing) vraie

Partant plutôt du postulat que si le message n’est pas bien compris, c’est qu’il est mal énoncé, mal diffusé, mal retranscrit… en tout cas le problème ne viens pas tant de celui qui le reçois que de celui qui l’émet. La communication entre individus est un monde à part entière.

 

Après plusieurs expériences, je m’aperçois que plus je suis moi-même et plus le message passe facilement. Nous allons donc parler de cœur à cœur.

 

Si tu ne comprends pas pourquoi nous ne faisons pas d’offre pour le black Friday, les soldes, et même encore plus loin… Pourquoi nos prix te semblent souvent un peu élevés, il faut que nous soyons un peu plus explicites et transparents.

Pot de fer ou pot de terre ?

Pour petit rappel. Tsaey n’est pas une grande multinationale au chiffre d’affaire extraordinaire (et le budget en conséquence). Tsaey ne fait pas de volume (si tu as fait économie alors pas d’économie d’échelle comme les grandes enseignes. Le fait d’augmenter les volumes pour baisser les coûts) mais préfère la qualité, l’utilité et surtout donner du sens.

Par contre, Tsaey c’est :

  • Deux personnes : qui travaillent sur la marque en complément de leur activité principale à temps plein. Non, nous ne faisons pas cela en plus pour nous amuser (quoi que l’on s’amuse bien quand même). Nous croyons à notre projet, sommes motivé et plein d’envie d’aider nos client(e)s. J’avoue aussi que parfois le moral est bas. Nous appliquons donc les conseils que nous prodiguons.
  • Auto-apprentissage. Les différentes activités que nous devons gérer ne font pas partie de notre cœur de spécialité sauf le bien-être. Imagine ce qu’un aide-soignant et un infirmier y connaissent en marketing, stratégie commerciale et tutti quanti...
  • Autofinancement. Nous n’avons, à ce jour, demandé aucune subvention ou prêts et même pas un crowdfunding (bon un petit aveu : on y pense parfois)
  • Ruralité. Et pour que cela soit encore plus facile (ou pas) nous avons fait le choix de développer notre activité dans notre petite campagne perdue. Oui, lorsque tu n’habites pas en ville pour te faire du réseau, c’est plus de temps de route, et donc un peu moins d’opportunité. Personne ne te voit, ne te connais, personne ne parle de toi...

Fidèle à nos valeurs : le négatif en positif

Même si tout cela peut, de l’extérieur, paraître un handicap cela se révèle souvent très porteur car nous restons libres des choix et indépendants. Nous sommes capables et libres de laisser parler notre intuition, nous apprenons beaucoup et développons l’adaptation. Cela nous pousse à être curieux et rechercher des solutions originales. Mais le point le plus important, surtout, nous ne sommes pas formatés… mais est-ce que cela est suffisant… ?

L’argent, le nerf de la guerre ?

Maintenant parlons coûts. Je t’épargne ce que la recherche et le développement de notre solution de micro-encapsulation a demandé en efforts financiers. Solution que nous avons souhaité la plus naturelle possible et applicable sur tous les vêtements. Aah… valeur quand tu nous tiens. Bah oui il aurait été plus facile de créer des collections à partir de textile déjà micro-encapsulé afin te faire encore plus consommer nos produits car ton vêtement micro-encapsulé n’aurais tenu que 30 lavages. A chaque nouveaux potentiels positifs développés par la marque, tu aurais été obligé d’acheter une nouvelle pièce. Nous avons préféré rendre nos sprays utilisables sur tous les vêtements. Donner notre vison de la mode bien-être au travers de nos pièces sans saisonnalité, dans des coupes basiques et confortables, et travaillées pour pouvoir se mixer en fonction des nouveaux produits créés. Pourquoi faire de l’hyper consommation ?

Prenons donc un exemple concret. Ma pièce chouchou de la première collection alvéolaire.

Prix TTC 87  € dont tissu 25,41 € HT, confection à Calais 18 € (en Chine 21,45 €), packaging 3,82 € HT coût de production 47,23 € HT
Détail du prix chez Tsaey en toute transparence

Ajoute à cela que pour pouvoir te rencontrer et te proposer nos produits, nous devons payer des publicités, salons, etc... (Nous n’avons pas encore eu la chance de faire le buzz grâce à une star. Si tu as des pistes, nous sommes preneurs lol) ; Nous avons des frais courants de loyer, d’électricité, chauffage (il fait froid dans le Noord), assurance et autres frais bancaires (et j’en oublie). Tu comprends que le black Friday et les soldes, c’est tous les jours et toute l’année chez TSAEY.

Marketing oui, mais humaniste

Nous préférons être respectueux avec notre clientèle et lui proposer un prix au plus juste que de faire croire que l’on fait un cadeau en vendant avec -50 %, alors que l’on sait pertinemment que pour vivre, ce prix de vente reste encore rentable (je te renvoi à la notion d’économie d’échelle citée plus haut). Le site Bonne Gueule explique très bien cela dans sa vidéo. 

 

Encore une fois, il est histoire ici de transparence, d’explication et de communication et non pas de te juger parce que tu achètes des produits en soldes.

 

 

Juste que tu intègres l’idée que le prix, que souvent tu trouves trop élevé, n’est pas un manque de respect, ou une blague mais au contraire, une marque de respect que nous mettons dans toutes les valeurs que nous te proposons souvent à un prix qui, au final, est très bas (ce que je te raconte n’est pas vrai uniquement pour nous, c’est le lot de beaucoup de créateurs).

Pour Résumer, pas de Black Friday car…

Nous ne faisons pas de solde, de Black Friday ou autres rabais parce que nous avons une vision de la mode et du bien-être guidée par :

  • La qualité,
  • L’utilité (forme de réelle valeur ajoutée),
  • La volonté de donner un sens à ton achat,
  • Le choix d’une démarche commerciale humaniste.

Cela, je pense, peut-être une piste pour trouver le début d’une solution contre les problèmes environnementaux et sociaux que nous connaissons.

Tu es d’accord avec nous et tu souhaites nous soutenir ?

Alors partage cet article autour de toi !

Merci

Écrire commentaire

Commentaires: 0