les causes du stress

Cet article sur Les causes du stress fait suite à l'article Qu'est ce que le stress ? La démarche que je vous propose de suivre est progressive , je vous conseille de lire la première partie pour mieux comprendre mes propos.

timon-studler-63413-unsplash.jpg

« Connais ton ennemi et connais-toi toi-même »

Zun Tsu

LES AGENTS POTENTIELLEMENT STRESSANTS (les causes)

Agents potentiellement stressants ? Oui car règle numéro 1, la cause responsable de la mise en branle de tout le mécanisme du stress d’un individu à l’autre n’est pas déclenchée par le même agent. Toutes les situations, événements, actes…ne déclencheront pas la réaction de stress. Cet agent stressant et sa réaction sont donc uniques et personnels (d’où l’importance de faire un travail personnel d’investigation et ne pas tomber dans la généralisation)

Pourtant pour vous aider en partie à identifier certains de vos stress, je vais vous donner quelques pistes. Outre les lions et autres loups que l’on ne rencontre plus beaucoup dans nos sociétés modernes. Je vous propose, au lieu de vous citer une liste non exhaustive de causes responsables de « stress », de pouvoir repérer cet agent stressant par des constats établis : La notion d’agent stressant est souvent vécue intérieurement mais venant de l’extérieur vous direz : « cette chose me stresse, je suis stressé à cause de … »

Cet agent stressant déclenche souvent la perturbation d’un de nos besoins vitaux (au-delà de vos besoins primaires de manger, boire, dormir, il faut aussi parler des besoins de se sentir en sécurité, aimé, reconnu, respecté…)

La notion de perte réelle (mort d’un proche, séparation, rupture, licenciement) ou l’anticipation (peur de perdre l’amour, l’argent, la sécurité, de son intégrité physique et mentale…) est fréquemment présente.

Pour prendre un exemple : prenons le stress archaïque lié à l’attaque d’une bête féroce.
• L’agent déclencheur : la bête (lion, tigre, loups…)
• Perturbe le besoin de se sentir en sécurité.
• Notion de perte : la vie.

Le stress provoqué chez certains par les embouteillages.
Décortiquons :
Les bouchons remplacent la bête féroce et sont bien un évènement extérieur. Il vient perturber un besoin. Les bouchons vont souvent vous empêcher, si c’est sur le chemin du retour, de rentrer chez vous après une journée de travail et donc perturbe votre besoin de dormir ou de vous reposer ou de se vous recréer (vous détendre). Et finalement, il peut être relié à une notion de perte (perte de temps entre autres).

On peut prendre un autre exemple de stress causé par le travail : L’agent causant est extérieur : le travail, Il perturbe un besoin, celui de se réaliser, de se sentir respecté, se sentir utile…

Notion de perte réelle ou anticipée : estime de soi, confiance en soi, sécurité…

Si mes exemples étaient tournés vers des causes qui sont qualifiées de négatives, cela prend son sens également pour des « évènements » ou causes que nous pouvons qualifier de positives.

Exemple : L’agent stressant (bien que jugé positif) : le mariage

Il peut venir perturber mon besoin de tout contrôler, de faire des choix adaptés, d’être aimé, d’être à la hauteur, de plaire, de me sentir libre (tout cela reste très personnel et individuel)

Notion de perte : perte de la liberté, perte du contrôle, perte de son individualité, perte de l’être aimé, perte de la passion…

Et finalement nous pourrions faire cet exercice avec un agent stressant d’ordre physiologique :

  • L’agent stressant d’origine physiologique pourrait être un médicament, une blessure, un coup de froid
  • Il vient perturber un de nos besoin, celui d’avoir un organisme qui fonctionne pleinement et de façon optimale
  • notion de perte : la santé, l’équilibre naturel… En conclusion, nous pouvons mettre tout et n’importe quoi dans les causes du « stress », car elles sont surtout liées à une interprétation, une projection, une vision très personnelle et intérieure de cet agent stressant.

Il pourra donc être, pour certains :

  • mineur (une contravention),
  • important (déménagement),
  • positif (une naissance),
  • négatif (une dispute),
  • exceptionnel (intervention chirurgicale),
  • constant (les embouteillages),
  • prévu (un examen),
  • inattendu (accident de voiture).

Cet agent agresseur sera donc fortement impacté et lié à notre monde intérieur, notre vision de la vie, nos besoins, notre passé, nos expériences, croyances, histoire…

N'hésite pas à lire la suite de cet article, Les conséquences du stress

 
info 2.jpg
info 3.jpg